français
kabiyè

A la reprise de la coopération germano-togolaise en 2012, les deux pays se sont accordés sur un programme de coopération au développement dans trois pôles prioritaires à savoir la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural y compris l’agriculture puis la décentralisation et la bonne gouvernance.

En ce qui concerne le pôle décentralisation et bonne gouvernance, la coopération germano-togolaise intervient sous deux formes: l’Appui technique (GIZ/ProDeGoL), l’Appui financier (la KfW/ PAD).

Le PAD (Programme d’Appui à la Décentralisation) est une initiative conjointe des états togolais et allemand financé par la coopération financière allemande la KfW, l’Etat togolais et les communes bénéficiaires.

L’objectif du PAD est de renforcer les villes secondaires ciblées comme pôles de croissance à travers la promotion des circuits économiques, particulièrement par l’utilisation pérenne des infrastructures fournies ou réhabilitées, et d’améliorer la gouvernance locale.

Démarré en 2014, le PAD dans sa première phase a couvert trois (03) communes dites pilotes (Tchaoudjo 1, Kloto 1 et Zio 1). La deuxième phase du programme a démarré en 2017 et s’est étendu à 5 nouvelles communes (Tone 1, Kozah 1, Sotouboua 1, Ogou 1, Lacs 1) soit au total huit (08) communes pour le PAD I et II.

Le coût total du programme s’évalue à 20 millions d’Euro pour l’ensemble des huit (08) communes bénéficiaires.

Composante 1

Construction/réhabilitation Des infrastructures marchandes et dans le cadre de Sotouboua, ce qui a été retenu c’est la réhabilitation/Construction du grand marché de Sotouboua.

Composante 2

Le renforcement des capacités des administrations communales en maîtrise d’ouvrage. S’inscrivant dans la dynamique formation-action, chaque commune bénéficiaire a eu à identifier un petit projet d’infrastructure (Identification, étude de faisabilité, plan d’architecture, Dossier d’Appel d’Offre, Exécution) cofinancé par la KfW. A Sotouboua, le petit projet est la réhabilitation et l’extension du centre culturel de la ville.

Composante 3

Création et animation d’un Système Innovant de suivi et Evaluation par les Citoyens via un site web de participation citoyenne à coût réduit avec possibilité d’interagir par  les réseaux sociaux (whatsapp et télégram).